Home Mathematics Un adolescent de 14 ans casse le chiffrement d’une pièce de monnaie australienne

Un adolescent de 14 ans casse le chiffrement d’une pièce de monnaie australienne

by admin
La pièce commémorative pour les 75 ans de l’Australian Signals Directorate contient plusieurs messages codés. © Australian Signals Directorate

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Kézako : comment crypte-t-on les données sur Internet ?
  La cryptographie est la plus ancienne forme de chiffrement. On trouve des traces de son utilisation jusqu’en 2.000 avant J.-C. Cette technique encore utilisée aujourd’hui, notamment sur le Web, dévoile ses mystères en vidéo grâce au programme Kézako d’Unisciel et de l’université Lille 1. 

L’Australian Signals Directorate (ASD), le service de renseignement australien, vient de fêter ses 75 années d’existence. Pour célébrer l’évènement, l’organisme a conçu une pièce commémorative de 50 cents, en édition limitée à 50.000 exemplaires. La pièce, qui a été mise en vente le 1er septembre, contient plusieurs messages avec quatre niveaux de chiffrement annoncés.

Le code, inscrit sur les deux faces, est une technique de recrutement pour le service de renseignement. « Nous avons pensé qu’il s’agissait d’un moyen très amusant d’inciter les gens à casser des codes dans l’espoir que, s’ils parviennent à franchir les quatre niveaux de codage sur la pièce, ils postuleront peut-être pour un emploi à l’Australian Signals Directorate », avait alors déclaré Rachel Noble, directrice générale de l’ASD.

Un code résolu très rapidement

C’est chose faite. Une fois les pièces mises en vente, un adolescent de 14 ans habitant en Tasmanie a réussi à déchiffrer le message en à peine plus d’une heure. L’ASD a mis en place un formulaire pour ceux qui parviendraient à déchiffrer entièrement le message, et l’adolescent a été le premier à soumettre sa réponse. Rachel Noble a indiqué que l’agence espérait le rencontrer bientôt pour le recruter, mais qu’il existe un cinquième niveau de chiffrement que l’adolescent n’avait pas découvert.

Toutefois, d’autres ont résolu les énigmes bien avant. Avant de pouvoir mettre en vente la pièce, son contenu a dû être publié dans un texte de loi, disponible en ligne dès le 20 août. Certains l’ont repéré et publié sur des forums. Néanmoins, il était impossible de déchiffrer le dernier code sans avoir la pièce en main (ou des images haute définition).

Les solutions aux cinq niveaux de code

Le premier code se trouve du côté face, avec des chiffres en braille sous le texte Elizabeth II – Australia. En lisant les lettres dans l’ordre indiqué, on obtient le message Atbash, le nom d’un chiffrement par substitution, où le A est remplacé par le Z, le B par le Y, et ainsi de suite.

Le côté pile contient deux lignes de texte sur le pourtour. En appliquant l’Atbash sur le cercle extérieur, on obtient le message « We are audacious in concept and meticulous in execution. Find clarity in 7 width x 5 depth » ou, traduit en français, « Nous sommes audacieux dans le concept et méticuleux dans l’exécution. Trouvez la clarté dans 7 largeur x 5 profondeur ».

En suivant l’indication de la seconde partie du message, la prochaine étape consiste à organiser les lettres dans le cercle intérieur dans des grilles de 7 par 5 en commençant par BGOAMVO, soit deux grilles au total. Une lecture verticale des lettres ainsi organisées donne « Belonging to a great team striving for excellence we make a difference XOR HEX A5D75 », ou en français « Appartenant à une grande équipe qui vise l’excellence, nous pouvons changer les choses XOR HEX A5D75 ».

Le message indique que la prochaine partie utilise le chiffrement XOR. Il faut l’appliquer sur les caractères dans la partie centrale, qui sont en hexadécimal, en doublant la clé donnée pour obtenir A5D75A5D75. Cette partie peut être faite avec un simple site Web, comme par exemple www.dcode.fr. Le texte obtenu, traduit en français, donne « Depuis 75 ans, l’Australian Signals Directorate réunit des personnes ayant les compétences, l’adaptabilité et l’imagination nécessaires pour opérer dans la fine frontière entre le difficile et l’impossible. ».

Enfin, le dernier chiffrement se situe dans une distinction physique subtile. Certaines lettres sur les deux lignes sur le pourtour ont une finition différente. Le cercle extérieur est en code Morse et donne « 1947 DSB Albert Park », l’année où l’agence a été fondée, son nom initial et le lieu. Le cercle intérieur est en binaire et donne « ASD CBR 2022 » (CBR pour Canberra, le siège actuel de l’ASD).

Si vous avez tout suivi, vous pouvez maintenant postuler à l’ASD ! 

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Source Link

Related Articles

Leave a Comment

Pierre Rayer News
Universal scientific discoveries