Home Environment Dipesh Chakrabarty, quand le nain réveille le dragon

Dipesh Chakrabarty, quand le nain réveille le dragon

by admin
Dipesh Chakrabarty, quand le nain réveille le dragon

Il y a dans les contes pour enfants et la fantasy pour adultes, un motif récurrent qui permet de comprendre le propos de Dipesh Chakrabarty, c’est celui du nain qui, au millième coup de pioche, réveille le dragon endormi sous la montagne. Traditionnellement, le fabuliste précisera que la bête somnolait depuis des lustres, depuis des âges inaccessibles à la mémoire des nains. Il soulignera aussi que ce n’est pas un événement exceptionnel qui l’a secouée, mais la poursuite d’une activité quotidienne, presque imperceptible, qui entraîne malgré elle des forces telluriques : le minage.

L’anthropocène, tel que le conçoit l’historien indien, est précisément cette collision entre deux temporalités, entre l’histoire des hommes et celle de la planète. A force de libérer dans l’atmosphère le carbone qui était contenu dans le sol, l’homme a fait surgir l’infiniment grand – puisque les échelles géologiques se comptent en millions d’années – dans le presque insignifiant – nos temps sociaux vont de la nanoseconde des sciences aux quelques millénaires d’une civilisation. Le monde, que l’on pensait être le décor

Cet article est réservé aux abonnés. Profitez de nos offres spéciales sans engagement.

OU

Exclusif Google : 6,99€/mois

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.



Source Link

Related Articles

Leave a Comment

Pierre Rayer News
Universal scientific discoveries