Home Health Bras engourdis au réveil : quelles en sont les causes ?

Bras engourdis au réveil : quelles en sont les causes ?

by admin
Bras engourdis : quelles en sont les causes ?

La nuit, le corps se relâche et se détend, tout comme le cerveau. Mais au petit matin, il arrive fréquemment qu’une sensation de fourmillement se fasse ressentir dans un bras ou dans les deux. Une pathologie appelée paresthésie qui ne dure souvent que quelques instants. Pour la faire partir, le réflexe premier est de secouer les bras ou les tapoter. La raison la plus courante de ce phénomène est une mauvaise position prise durant la nuit, compressant un nerf qui s’est peu à peu engourdi, le fourmillement suivant le trajet de la racine nerveuse mise à mal. Si cette paresthésie peut être déstabilisante car inhabituelle, elle est toutefois sans conséquence grave pour la santé. La deuxième raison la plus fréquente est le syndrome du canal carpien. Ce dernier se manifeste chez les personnes dont le travail quotidien induit des mouvements répétitifs des mains ou chez celles qui pratiquent un sport régulier et intensif, entraînant une pression régulière et forte sur le nerf médian qui traverse la main, le poignet et le bras. Il se manifeste la nuit, une fois les bras au repos et les poignets pliés.

Un signe du corps : consulter

Enfin, un troisième facteur important peut être la cause de ces fourmillements, c’est le diabète. En effet, les personnes atteintes de diabète ont des risques de lésions nerveuses, qui se produisent lorsque les taux de sucre et de graisse sont élevés dans le sang. Cette pathologie appelée neuropathie diabétique provoque des fourmillements particulièrement dans les pieds et dans les jambes, mais peut parfois se propager dans les mains et les bras.

Bras engourdis au réveil : une carence en vitamine B ?

D’autres raisons plus rares peuvent également endormir les muscles des bras, comme, par exemple, une carence en vitamine B : cette anémie peut provoquer une sensation de picotement au niveau des extrémités et, comme l’explique le site Medical News Today, peut souvent être confondu avec une paresthésie des muscles. Une prise de sang est alors nécessaire pour vérifier le taux de vitamine B. Enfin, dans des cas plus rares, ces fourmillements peuvent être dus à des troubles liés à la consommation d’alcool, à la prise de certains médicaments ou certaines blessures. Enfin, cette gêne fait partie des symptômes dont peuvent souffrir les personnes atteintes de sclérose en plaques, de troubles de la moelle osseuse ou de tumeur.

Source Link

Related Articles

Leave a Comment

Pierre Rayer News
Universal scientific discoveries