Home Environment le département passe de l’alerte rouge à l’alerte orange ce mercredi 15 novembre 2023

le département passe de l’alerte rouge à l’alerte orange ce mercredi 15 novembre 2023

by admin
le département passe de l’alerte rouge à l’alerte orange ce mercredi 15 novembre 2023

« Pour la quatrième fois en deux semaines, on a pris l’eau » : soumis depuis des jours à des intempéries exceptionnelles, les habitants du Pas-de-Calais affrontent ce mercredi 15 novembre un énième épisode d’inondations, mais les crues semblent moins importantes que redouté et le ciel reste dégagé.

« La première fois, on a pris 30 cm, la deuxième fois 40, la troisième 70, et là on estime que c’est à 15 cm », déplore, fataliste, Erwan Outtier, 21 ans, venu constater les dégâts dans l’entreprise d’impression numérique où il travaille, à Saint-Léonard, près de Boulogne-sur-Mer. Il attend que l’eau descende pour tenter, pour la quatrième fois en quinze jours, de sécher les machines et de les faire redémarrer.

La suite après la publicité

Réchauffement climatique : il ne resterait que 6 ans pour tenir les objectifs de l’accord de Paris

Le Pas-de-Calais, qui a subi successivement la tempête Ciaran le 2 novembre, des crues record le 7 novembre et des précipitations intenses les 9 et 10 novembre, n’en finit plus d’être ballotté entre pluies torrentielles et inondations.

Placé en vigilance rouge aux crues mardi en fin d’après-midi, le département, connu pour ses vastes zones de marais, est repassé mercredi matin en vigilance orange.

1 400 personnes évacuées depuis le 6 novembre

La commune de Saint-Etienne-au-Mont, traversée par la Liane, est inondée depuis mardi soir et les routes toujours barrées au petit matin, a constaté un journaliste de l’AFP. Une coulée de boue a notamment détruit le mur d’enceinte d’une maison et formé un cratère. A Saint-Léonard, le parking d’un concessionnaire automobile est inondé, des dizaines de voitures dans l’eau.

La Liane, considérée mardi comme la plus à risque, continue selon Vigicrues de subir des crues très importantes, tout comme l’Aa, la Canche et l’aval de la Lys. Une crue « très importante » et même « supérieure à celle de la semaine dernière » se propage par ailleurs sur la Hem.

La suite après la publicité

Réchauffement climatique : les dates clés de la prise de conscience

Depuis le 6 novembre, environ 1 400 personnes ont été évacuées. De nouvelles évacuations ont eu lieu mardi dans des communes proches de Saint-Omer et de Boulogne-sur-Mer.

Signe d’un relatif optimisme, les établissements scolaires des zones touchées rouvriront progressivement à partir de mercredi, après deux jours de fermeture. De nombreuses opérations de pompage sont menées dans le département, avec notamment cinq pompes de grande capacité.

Le fonds de soutien « pas suffisant »

La reconnaissance en état de catastrophe naturelle de plusieurs communes du Nord et du Pas-de-Calais a été publiée ce mercredi dans le Journal officiel. Le président Emmanuel Macron avait annoncé mardi cette reconnaissance pour 244 communes, soit 214 dans le Pas-de-Calais et « une trentaine dans le Nord ».

En déplacement mardi dans le Pas-de-Calais, le chef de l’Etat a annoncé le déblocage d’un « fonds de soutien » de 50 millions d’euros à destination des collectivités touchées. Un autre « fonds exceptionnel de soutien » pour les agriculteurs sera aussi lancé.

La suite après la publicité

« Ça ne sera pas suffisant », a estimé sur France Bleu Nord le président PS du Pas-de-Calais, Jean-Claude Leroy, précisant que le département avait pour sa part « provisionné 10 millions ». « Mais là encore, ça ne sera pas assez. »

Rémy Rioux, patron de l’AFD : « Il faut cesser d’opposer lutte contre le réchauffement climatique et développement »

Le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, a de son côté annoncé ce mercredi le montant du fonds promis par le président de la République pour soutenir les agriculteurs en Bretagne, Normandie et dans les Hauts-de-France. « 80 millions d’euros » seront alloués après les tempêtes et fortes pluies dans ces régions pour permettre de « couvrir les pertes de récoltes mais aussi les pertes d’investissements qui ne seraient pas couverts pas les assurances », a-t-il indiqué sur Franceinfo.

Les crues qui frappent le Pas-de-Calais depuis une dizaine de jours sont exceptionnelles par leur durée et leur intensité et s’inscrivent dans un contexte de précipitations sur la France extraordinaire. « C’est la première fois que le pays enregistre un tel cumul sur 26 jours consécutifs toutes saisons confondues », a souligné lundi soir Météo-France dans un bilan des précipitations entre le 18 octobre et le 12 novembre.

S’ils constituent des phénomènes naturels, les inondations, cyclones et sécheresses peuvent être amplifiés par le réchauffement climatique généré par les activités humaines.



Source Link

Related Articles

Leave a Comment

Pierre Rayer News
Universal scientific discoveries