Home Science Comment s’y retrouver dans les techniques de préparation mentale dans le sport

Comment s’y retrouver dans les techniques de préparation mentale dans le sport

by admin
Comment s’y retrouver dans les techniques de préparation mentale dans le sport

A l’ère des réseaux sociaux, quel sportif de haut niveau n’a jamais été démarché par un professionnel se présentant comme préparateur ou coach mental pour lui vendre sa méthode ? Telle approche se vantant d’avoir « déjà débloqué des centaines de sportifs », en agissant « directement sur l’identité pour booster les performances, sans effort », telle autre prônant un « coaching mental énergétique », telle autre encore promettant de « dépasser la préparation mentale classique et la rendre plus concrète, plus rapide et donc plus efficace ».

Le point commun de chacune de ces méthodes ? Se définir comme « unique », « innovante », voire « révolutionnaire » dans l’accompagnement des athlètes, avec l’assurance de leur faire outrepasser leurs limites en offrant « la » solution pour y parvenir. Souvent, comme pseudo-gage de crédibilité, les concepts abscons mis en avant ont une vague coloration scientifique. Certains montrent un sens poussé du marketing : leur méthode fait l’objet d’une marque déposée ou d’un ouvrage pour la développer figurant parfois en bonne place sur les étals des librairies.

La littérature sur la préparation mentale est désormais aussi foisonnante que les outils venus élargir le champ des possibles, à tel point que, pour les sportifs, il est difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. « Certaines méthodes sont très répandues, mais sans aucune validité scientifique », relève Marjorie Bernier, maîtresse de conférences à l’université de Brest et autrice d’une thèse de doctorat en sciences du sport. « Prétendre adosser sa méthode sur les neurosciences est aussi un grand classique », poursuit la chercheuse, qui cite ainsi « la programmation neurolinguistique ou bien des méthodes basées sur les préférences motrices », lesquelles établissent des profils de personnalité sur la base de tests moteurs.

« Processus attentionnels »

« Selon comment vous marchez, on sait comment vous pensez », caricature Jean Fournier, maître de conférences à l’université Paris Nanterre et chercheur en psychologie de la performance. Plusieurs outils d’évaluation psychologique sur lesquels ces techniques se basent ont été remis en cause par la communauté scientifique, notamment par l’Association américaine de psychologie.

D’autres relèvent à proprement parler du coaching, à l’instar du clean language (langage propre) – une technique de questions-réponses pour aider le sportif à mieux cerner son comportement – développée dans les années 1980 par le psychologue néo-zélandais David Grove.

Il vous reste 65% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Source Link

Related Articles

Leave a Comment

Pierre Rayer News
Universal scientific discoveries