Home Environment « Ce n’est pas l’eau qui n’est pas à sa place, mais l’homme qui a fini par oublier le risque »

« Ce n’est pas l’eau qui n’est pas à sa place, mais l’homme qui a fini par oublier le risque »

by admin
« Ce n’est pas l’eau qui n’est pas à sa place, mais l’homme qui a fini par oublier le risque »

Chez Vincent Maquignon, la cheminée n’a presque jamais cessé de fonctionner depuis trois mois. Cet habitant de Blendecques (Pas-de-Calais), un village proche de Saint-Omer, ne vit pourtant plus dans sa maison depuis novembre. Frappés par les inondations, lui et sa famille n’ont eu d’autre choix que d’en partir avant que l’eau envahisse le rez-de-chaussée. Si ce père de deux enfants s’évertue encore à la chauffer, c’est pour faire sécher au plus vite les murs de la bâtisse, imbibés d’humidité.

La suite après la publicité

Maisons dévastées et désertées par leurs habitants, routes craquelées… A Blendecques, commune parmi les plus touchées par les crues, plusieurs quartiers ont ces jours-ci des allures de village fantôme.

La vie de Vincent Maquignon, elle, ressemble à une version très sombre d’« Un jour sans fin », ce film dont le personnage principal revit en boucle les mêmes événements. Car depuis novembre, ce sont trois inondations successives qui ont touché sa ma

Cet article est réservé aux abonnés.

Débloquez tous les articles immédiatement et sans engagement.

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.



Source Link

Related Articles

Leave a Comment

Pierre Rayer News
Universal scientific discoveries