Home Environment Faut-il interdire la pêche de loisir au nom de la lutte contre la souffrance animale ?

Faut-il interdire la pêche de loisir au nom de la lutte contre la souffrance animale ?

by admin
Faut-il interdire la pêche de loisir au nom de la lutte contre la souffrance animale ?

C’est un geste politique qui pourrait provoquer la colère… mais aussi la réflexion. Les élus écologistes du Conseil de Paris ont souhaité que ne soient pas renouvelées les conventions de la Ville avec les fédérations de pêcheurs, qui arrivent à terme cette année. Au nom de la lutte contre la souffrance animale, ils estiment que toute forme de pêche ne relevant pas d’un moyen de subsistance – la consommation des poissons de la Seine est interdite –, et donc pratiquée seulement « pour le plaisir », doit être prohibée. Ils n’ont pas été suivis par la municipalité, mais le débat est ouvert.

La suite après la publicité

Cette pratique presque contemplative, qui implique de remettre à l’eau le poisson, peut sembler inoffensive, puisque l’animal n’est pas tué. Mais certaines études la remettent en cause. Au Québec, on estime ainsi qu’entre un tiers et la moitié des truites mouchetées prises par un hameçon en J, avec un crochet, succombent quelques heures après leur remise à l’eau.

De leur côté, les pêcheurs protestent contre ce qu’ils jugent être un a priori de « P

Cet article est réservé aux abonnés.

Débloquez tous les articles immédiatement et sans engagement.

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.



Source Link

Related Articles

Leave a Comment

Pierre Rayer News
Universal scientific discoveries