Home Science « La diversité des métiers associés à la géologie est un atout »

« La diversité des métiers associés à la géologie est un atout »

by admin

Malgré les besoins liés aux transitions écologique, sociale et numérique, les sciences attirent peu les jeunes, notamment les jeunes femmes. Plus particulièrement, les sciences de la Terre, ou géosciences, sont une discipline scientifique assez peu connue du grand public et des décideurs. Portant sur la connaissance de la structure, des propriétés et des processus physiques et chimiques de la Terre, depuis l’atmosphère et l’hydrosphère jusqu’au noyau terrestre, elles sont pourtant partout dans nos vies. La Terre, dont la structure a été façonnée depuis des milliards d’années, est notre milieu de vie partagé avec les autres espèces du vivant.

Malheureusement, la baisse des effectifs dans les parcours scientifiques se répercute sur les filières de formation en géosciences. Comme pour d’autres pays occidentaux, les données disponibles montrent en France une tendance à la baisse dans les cursus d’enseignement supérieur en géosciences, que ce soit dans les universités mais aussi dans les écoles d’ingénieurs. Selon les données statistiques de Parcoursup, une baisse moyenne de 15 % des entrées en licence entre 2019 et 2023 a été observée à l’échelle de l’ensemble des universités françaises.

La diversité des métiers associés à la géologie est pourtant un atout : terrain, laboratoire, en équipe, à l’aide d’outils numériques et de capteurs d’avant-garde… Face aux risques de manquer de compétences dans le futur, il convient de promouvoir ce domaine auprès des plus jeunes, avec les autres matières scientifiques. La géologie repose sur la physique et la chimie, dont les principes régissent le comportement des matériaux terrestres, et sont elles-mêmes des matières très liées aux mathématiques. Tout le bagage scientifique doit être réaffirmé, et ce, dès les premières années d’éducation, afin de redonner le goût pour la science.

De nouveaux défis

La France bénéficie d’une diversité géologique à l’origine d’autant de paysages, patrimoine naturel qui, adjoint à l’identité culturelle, constitue un des atouts majeurs de notre pays pour son attrait touristique.

Les sols, supports de la production de notre nourriture, sont issus de l’altération des roches présentes en profondeur. Les terroirs viticoles en sont un exemple emblématique : les relations entre la nature du sous-sol, du sol et du climat expliquent la particularité des vins produits.

Pour étancher la soif d’énergie, la géologie a permis les découvertes des gisements de charbon, de pétrole et de gaz. Ces énergies fossiles ont un impact sur le climat, nécessitant impérativement une transition et plus de sobriété. L’hydrogène naturel et la géothermie représentent potentiellement des énergies alternatives. Les métaux, pour certains exploités depuis la préhistoire, sont l’objet d’une convoitise accrue pour accompagner la décarbonation de nos énergies et les technologies numériques. Plus largement, les ressources minérales sont présentes dans une grande partie des produits du quotidien : papier, dentifrice, plastiques, voire la nourriture ! L’évaluation du potentiel géologique de ces ressources pose de nouveaux défis aux géologues afin de rationaliser leur exploitation.

Il vous reste 47.34% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Source Link

Related Articles

Leave a Comment

Pierre Rayer News
Universal scientific discoveries